Effets des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité et les services écosystémiques

Conclusions de l’expertise scientifique menée par l’Ifremer et l’Inrae sur les effets des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité et les services écosystémiques.

L’étude présente l’étendue des milieux concernés par la contamination par les produits phytopharmaceutiques :  au plus près des lieux où ils sont le plus utilisés, mais également sur des zones très éloignées comme par exemple les grands fonds marins.

Elle insiste sur la fragilisation marquée de la biodiversité (déclin de population, effets en cascade sur la biocénose,...) et des services écosystémiques (dégradation de la matière organique, pollinisation, …)  dans les espaces soumis à pression par les produits phytopharmaceutiques.

Les leviers mobilisables pour réduire les impacts et la vulnérabilité des milieux :contrainte réglementaire, modalités d’applications et types de produits, aménagement paysagers ,…. sont également présentés.

En savoir plus :

Radiographie de l'agriculture française

Article du site Novethics qui revient sur les données agricoles publiées par le ministère de l'agriculture.

Observatoire national de l'artificialisation

L'observatoire de l'artificialisation vise à documenter les données utiles au suivi de l'artificialisation des sols et de la consommation d'espace.
Le portail de l'artificialisation est édité par le Cerema

Simulateur ZAN

La Fédération nationale des Scot et l'Union nationale des aménageurs (Unam) ont réalisé un simulateur en ligne permettant aux élus de mesurer les conséquences concrètes de la première étape du dispositif visant le "zéro artificialisation nette"  de la loi Climat et Résilience.